Loading...
Entreprendre

Qu’est-ce que le microfinancement ?

Le microfinancement est un type de prêt qui peut avoir un impact significatif, en particulier dans le monde en développement.

Se qualifier pour un prêt commercial n’est pas une mince affaire. Vous devez fournir une documentation apparemment sans fin, et même les entreprises saines et qui fonctionnent bien peuvent être refusées. Acquérir un financement dans le paysage commercial moderne est particulièrement difficile si vous êtes considéré comme un emprunteur à haut risque. Voici des informations sur le fonctionnement cashper

 

Les entreprises situées dans des régions extrêmement pauvres ou dans le monde en développement sont souvent les plus touchées par ce défi. Il peut être difficile pour les personnes de ces régions de créer leur propre entreprise, et elles peuvent ne pas avoir accès aux options bancaires traditionnelles dans leur région ou même dans leur pays. 

C’est là que le microfinancement intervient. Le microfinancement est défini comme une prestation de services financiers accessible aux personnes à faible revenu. Ce type de prêt aide les entrepreneurs en herbe à générer des revenus, à constituer des actifs, à gérer les risques et à répondre aux besoins de leur ménage. 

“L’objectif final de la microfinance est de faire en sorte que ses utilisateurs dépassent ces petits prêts et deviennent prêts à obtenir un prêt bancaire traditionnel”.

 

Où puis-je obtenir un microfinancement ?

Ce financement spécialisé est disponible auprès de petites organisations à but non lucratif ainsi que de plus grandes banques. 

Lorsque vous vous adressez à des prêteurs et que l’on vous accorde un petit prêt, vous pouvez également vous attendre à ce que l’on vous aide à ouvrir et à maintenir un compte d’épargne. Un bon prêteur vous équipera des outils nécessaires pour rembourser le prêt. 

“Bien que la microfinance soit souvent discutée dans le contexte international, il y a plusieurs institutions de prêt en Amérique qui font ces types de prêts pour augmenter les opportunités économiques dans les communautés locales”. “De nombreuses institutions financières de développement communautaire offrent des microprêts aux communautés qu’ils servent… [avec] des conditions favorables pour les petites entreprises… et ils fournissent des ressources de conseil et une éducation financière pour aider à augmenter la probabilité de réussite des emprunteurs.”  

 

Comment être approuvé pour un microfinancement

Bien que l’approbation dépende, bien sûr, du prêteur, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour augmenter vos chances d’être approuvé. 

 

1. Rédigez un plan d’affaires

Les prêteurs veulent voir que vous prenez votre entreprise au sérieux et que vous avez un plan, car ils veulent travailler avec des personnes qui ont des chances de réussir. Tout plan d’affaires réussi comprend une présentation de l’entreprise, une introduction, un énoncé de mission, une analyse du marché et de l’industrie, un plan de marketing et un plan d’exploitation. 

 

2. Avoir un crédit décent

Même si vous n’avez actuellement pas beaucoup d’argent, un bon crédit fait une excellente impression. Examinez attentivement votre rapport, en vous assurant qu’il ne comporte pas de fausses informations ; si c’est le cas, envoyez des contestations en conséquence. Saviez-vous que vous avez droit à un rapport gratuit par an ?

 

3. Scellez l’affaire avec une garantie personnelle ou un nantissement

Votre garantie personnelle est votre promesse légale de rembourser le prêt. La garantie, comme votre maison, est un élément que les prêteurs peuvent utiliser contre vous si vous ne le remboursez pas. Si vous êtes convaincu que votre entreprise va réussir, offrir ces deux choses est logique pour pouvoir obtenir un prêt.

 

4. Investissez une partie de votre propre argent

Un propriétaire d’entreprise qui investit personnellement dans son entreprise en même temps qu’un microprêt montre qu’il est sérieux et qu’il fera en sorte que son entreprise réussisse.

 

Pourquoi les taux d’intérêt des prêts de microfinance sont-ils plus élevés que ceux des banques traditionnelles ?

Le microfinancement est conçu pour les emprunteurs à faible revenu qui représentent un risque plus élevé pour les banques. Selon la logique standard du prêt, plus le risque de l’investissement est élevé, plus le taux d’intérêt et la rémunération du prêteur sont élevés. Les banques et autres prêteurs veulent être indemnisés pour le risque de ne pas récupérer leur argent. Les taux d’intérêt élevés, qui peuvent être asphyxiants pour les petites entreprises, garantissent au prêteur un certain retour sur investissement. 

 

Cela étant dit, les taux de microfinancement peuvent varier énormément par rapport aux taux d’intérêt bancaires traditionnels. Les taux de microfinancement peuvent dépasser 30 %. Bien que le rapport risque-récompense du prêt à une personne à faible revenu fasse partie de l’affaire, les scénarios de microfinancement sont généralement plus coûteux pour la banque, en particulier dans les cas d’investissements étrangers. Par exemple, les agents de crédit doivent souvent se rendre dans des entreprises situées dans des zones à faible revenu, plutôt qu’un emprunteur potentiel se rendant dans son agence bancaire locale pour s’informer sur les prêts. 

Bien que ces taux d’intérêt soient considérés comme astronomiquement élevés par rapport aux prêts bancaires traditionnels, le prêteur examinera tout de même les finances de l’emprunteur pour s’assurer que le remboursement est dans ses moyens.