Loading...
Cuisine

Tout ce que nous devrions savoir pour réussir la cuisson de la viande rouge

viande rouge

Vous avez besoin d’aide ? Vous ne savez pas comment cuire de la viande rouge ? On vous dit tout dans cet article, pour un repas délicieux.

Ce mois est aussi l’occasion pour les gens de renoncer à la viande, mais les experts affirment que lorsqu’elle est cuisinée de certaines façons, la viande peut être une partie nutritive d’un repas.

“Cela se résume à des portions”, dit une diététicienne professionnelle. “Il est recommandé de ne pas consommer plus de 500g de viande rouge par semaine. C’est une quantité généreuse étant donné qu’une portion devrait être d’environ 115g – la taille d’un petit iPhone.

Elle ajoute que la coupe de la viande est également importante. “Les coupes les plus maigres ont tendance à être des filets, ou une coupe dont le nom comporte “longe” ou “ronde”.”

Et pour maximiser encore plus les antioxydants et réduire encore plus les calories, optez pour de la viande et de la volaille nourries à l’herbe.

“Lorsque vous mangez de la viande rouge, considérez-la comme un ingrédient de votre repas et assurez-vous qu’elle n’en est pas la vedette. Entourez le repas de légumes, faites un ragoût ou un sauté.”

Débat sur la viande rouge

En général, les viandes rouges (bœuf, porc et agneau) contiennent plus de cholestérol et de graisses saturées que le poulet et même le poisson.

“Le cholestérol et les graisses saturées peuvent augmenter votre taux de cholestérol sanguin et contribuer aux maladies cardiaques”.

Et bien que des études précédentes aient montré que la surconsommation de viande rouge n’est pas saine à long terme, les humains consomment ce type de viande depuis des siècles.
“Malgré tout le battage médiatique autour de la viande rouge, elle n’est vraiment pas si mauvaise pour vous”. “De plus en plus de recherches montrent que les aliments transformés et les sucres dans notre alimentation contribuent à l’inflammation qui peut conduire à un taux de cholestérol élevé et à des maladies cardiaques… le blâme ne devrait pas être porté uniquement sur la viande rouge.”

Un régime alimentaire sain, peut absolument inclure des quantités modérées de viande rouge. “C’est un concentré de protéines, en plus de contenir de la vitamine B et du zinc, et elle contient deux fois plus de fer que le poulet.”

Techniques de cuisson

Une diététicienne agréée et éducatrice certifiée en diabète, conseille de choisir des techniques de cuisson qui n’ajoutent pas de gras et de calories supplémentaires.

La cuisson au grill, le rôtissage, la cuisson au four, la cuisson à la vapeur, la cuisson à la presse et la cuisson lente sont parmi les façons les plus saines de cuire la viande. Et oui, vous devez éviter de la faire frire.

“Évitez les marinades et les sauces riches en sucre et en sodium”.

Il faut aussi éviter les charcuteries transformées comme les hot-dogs, le salami, le bacon, chargés de sodium et de nitrates qui sont ajoutés pour conserver la viande.

“C’est bien d’en avoir à l’occasion, mais si vous consommez de la charcuterie plusieurs fois par semaine, vous devriez réduire à pas plus de deux portions par semaine.”

Il est recommandé également de parer toute graisse visible avant la cuisson et de laisser la graisse cachée s’égoutter de la viande.

“Placez les rôtis et les coupes similaires sur une grille dans votre poêle de cuisson, de sorte que la graisse puisse s’égoutter pendant la cuisson de la viande. Jetez la graisse.”

Question : Mon mari adore la viande rouge mais il veut réduire sa consommation de graisse et passer progressivement à des viandes plus maigres comme la volaille. Comment faire une transition en douceur, en continuant à cuisiner de la viande rouge ?

Rédacteur : Optez pour des morceaux de steak plus maigres : Certaines coupes spécifiques contiennent moins de 10 grammes de graisse par portion. Demandez conseil à votre boucher ! Les coupes populaires sont le haut de ronde, la lame et le flanc. De plus, si vous les voulez tendres, vous n’avez pas besoin de les faire mariner si vous êtes pressé. Le secret pour qu’un steak maigre reste tendre est de le cuire à point et de le trancher finement dans le sens contraire du grain. Contrairement à certaines idées reçues, n’essayez pas de le saisir à feu vif, car cela le dessécherait plus rapidement. Mais laissez la viande reposer couverte pendant un moment après la cuisson. Cela permet aux jus de refluer dans la viande et de la rendre tendre.