FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » Burkina Faso » Programme de développement rural durable » Actualités » Atelier technique de démarrage du Programme de Développement Rural Durable (PDRD) - Burkina Faso

Atelier technique de démarrage du Programme de Développement Rural Durable (PDRD) - Burkina Faso

Les stratégies à développer et les mécanismes opérationnels d’intervention à déployer pour une synergie d’actions et une mise en oeuvre efficace et efficiente du PDRD au Burkina Faso.

Le Programme de Développement Rural Durable (PDRD) fait suite au Programme Spécial de Conservation des Eaux et des Sols et d’Agroforesterie (PS/CES-AGF) phases I et II, exécuté de 1988 à 2002 dans le Plateau Central. Au terme de l’évaluation intermédiaire effectuée en 2003, il est apparu nécessaire de poursuivre les actions de restauration et de protection de l’environnement à travers l’approche "bassin versant".

Le lancement officiel du PDRD par le Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques, est intervenu le 24 février 2006 à Petit Samba dans la province du Passoré.

Dans la perspective de la mise en œuvre satisfaisante des activités de cet important Programme, un atelier technique a été organisé du 9 au 12 mai 2006 à Ouahigouya. Cet atelier a regroupé près de 120 participants comprenant les représentants des producteurs et productrices, les services techniques déconcentrés, les projets et programmes de la zone, la société civile et les autorités régionales et provinciales. Il a constitué une opportunité pour les acteurs concernés de s’approprier sa philosophie et ses objectifs puis de valider ses principes d’intervention.

1. Objectifs de l’atelier

L’organisation de l’atelier avait pour objectif de permettre aux différents acteurs impliqués dans l’exécution du Programme d’échanger sur les grandes orientations, les options stratégiques, les modalités et mécanismes opérationnels d’intervention en vue de parvenir à une synergie/complémentarité des efforts pour une grande efficacité et efficience des actions.

Les résultats spécifiques recherchés étaient entre autres :

  • Les différents acteurs sont informés et ont une compréhension partagée des objectifs, de la philosophie et des stratégies d’intervention du PDRD ;
  • Les mécanismes opérationnels de mise en œuvre sont validés et les rôles et responsabilités des parties prenantes sont clarifiés ;
  • Les mutations institutionnelles en cours (communalisation intégrale du Burkina Faso, ...) sont prises en compte ;
  • Les attentes des représentants des structures de base (organisations paysannes, Chambres Régionales d’Agriculture, ...) sont prises en compte dans les stratégies d’intervention ;

2. Déroulement et résultats de l’atelier

Trois séquences d’égale importance ont jalonné les travaux de l’atelier : les communications suivies de débats, les travaux en commissions et la mise en commun des résultats.

Les communications, présentées par les Directions Générales des Ministères et par les représentants de la BOAD et du FIDA, ont fourni des informations utiles aux principaux acteurs. Ces communications ont été les suivantes :

  • La présentation générale du PDRD à travers ses objectifs et sa stratégie d’intervention et le fonds d’investissement communautaire ;
  • Le mécanisme de collaboration avec les différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre du PDRD ;
  • La sécurisation foncière, facteur d’intensification et de modernisation agricole ;
  • La décentralisation et l’implication de la communalisation intégrale sur le dispositif institutionnel et la mise en œuvre du PDRD ;
  • L’approche « Genre et Développement », les activités génératrices de revenus agricoles et non agricoles ;
  • Les procédures de Passation des Marchés et la Philosophie d’intervention des bailleurs de fonds.

A l’issue des différents exposés, les échanges qui ont suivi ont permis aux participants de mieux s’informer mais également d’apporter des enrichissements et des contributions.

Les travaux de groupe ont été l’occasion d’approfondir les réflexions sur quatre (4) thèmes clés en vue d’aboutir à des conclusions et recommandations pertinentes. Ces thèmes sont :

  • Intensification, diversification agricole et recherche-développement ;
  • Fonds d’investissement communautaire ;
  • Sécurisation foncière : expériences d’autres intervenants, points de vue des bénéficiaires, ... ;
  • Décentralisation ; implication de la communalisation intégrale au dispositif institutionnel du PDRD.

Les travaux de l’atelier ont connu une participation très appréciable par la qualité des participants, leur assiduité au travail et aussi par la qualité des communications qui ont été livrées. Globalement, les objectifs de l’atelier ont été atteints. Les différents acteurs présents ont été informés et ont une compréhension partagée des objectifs et stratégies d’intervention du PDRD. Les rôles et responsabilités des parties prenantes ont été examinés, les mutations institutionnelles en cours (communalisation intégrale du Burkina Faso, ...) sont prises en compte et les propositions des partenaires au développement ont été recueillies en vue d’améliorer les méthodes et outils d’intervention.

8 août 2006

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi