FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » Cameroun » Projet d’appui au développement communautaire » Actualités » Communiquer, un autre défi pour le PADC

Communiquer, un autre défi pour le PADC

L’atelier de Ouagadougou organisé par le FIDAFRIQUE a marqué le début d’une ère nouvelle aux projets FIDA en matière de communication et de capitalisation. Le PADC et les autres projets ont à cette occasion pris la mesure du souci du Fonds à plus de communication.

Au moment de sa conception et de sa mise en œuvre, le Projet d’appui au développement communautaire (PADC) avait du mal à se faire connaître. Aucun élément de son manuel de procédure ou du manuel d’exécution technique ne faisant allusion au volet communication. Il lui était difficile de communiquer faute de moyens. Et quand on sait que la communication est à la base du développement, et dans ce cas mérite un prix à payer, l’on ne pouvait que s’interroger. Certains efforts des principaux responsables du projet vont se heurter ainsi au vide existant dans les différents manuels du PADC.

Le projet et toutes ses différentes activités ont besoin d’être connus par les communautés qu’il appuie mais aussi et surtout par l’opinion tant nationale qu’internationale. La nouvelle approche de communication initiée et en cours de mise en œuvre par le FIDA s’avère donc salvatrice pour le PADC qui a, à son tour, démarré un certain nombre d’activités de communication notamment la création d’un bulletin d’information périodique (PADC INFOS), la signature de convention de partenariat avec une demi-douzaine de radios rurales communautaires dont deux à l’Extrême-nord et les autres au Centre.

La mise en œuvre de cette convention a été rendue effective dès début août 2005 au Centre avec la définition détaillée des termes de collaboration. Ainsi, les radios partenaires au projet doivent produire douze émissions sur format magazine, diffuser tout communiqué et avis dans l’intérêt des communautés et réaliser une émission publique chaque trimestre.

Les douze magazines ont une durée de trente minutes et l’ordre d’un magazine par semaine est le principe. Neuf des douze magazines sont produits en langues locales tandis qu’un seul magazine en Français est produit par mois.

Les émissions publiques, quant à elles, sont des émissions radiophoniques produites dans l’un des villages appuyé par le projet. Elles ont pour principale particularité, la participation de l’ensemble de la communauté, des autorités politiques, administratives et municipales. Les communautés des villages environnant y participent le plus souvent. Elles ont une durée de quatre vingt dix minutes et peuvent aller au-delà. Elles sont produites simultanément en langues locales et en français.

Le but des émissions publiques est d’évaluer le niveau de connaissances des communautés sur le PADC, le CDV, le développement rural participatif et dans une moindre mesure la nécessité de la mobilisation de la contribution exigible pour la réalisation des micro-infrastructures.

C’est aussi l’occasion pour les invités (autorités) de comprendre le bien fondé du PADC, d’inciter la communauté à plus de collaboration et à s’impliquer personnellement à la réalisation des activités.

La difficulté avec les radios communautaires se situe au niveau de son auditoire assez réduit : leur rayon d’écoute est seulement de cinquante kilomètres ; ce qui n’est d’ailleurs pas très évident au vu de la géographie du Cameroun où on est partagé par plusieurs zones écologiques. Dans une région comme le Centre, zone forestière, la couverture ne respecte pas toujours les rayons ; d’où la nécessité d’étendre la collaboration à des radios métropolitaines c’est-à-dire qui ont une couverture plus importante.

L’intervention du coordonnateur national à la télévision nationale le 29 décembre 2005 au terme du comité de pilotage fut également une occasion où le Padc a marqué les esprits.

Le souci de communiquer y étant déjà une réalité constante, avec l’appui technique et financier du FIDA il (le souci) se transformera en réalité. Un grand outil pour relayer les différentes interventions du Projet et l’action du Fida à travers le pays tout entier.

27 avril 2006

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi