FIDAfrique | IFADAfrica

RD Congo : Lancement du PIRAM, un atelier riche et réussi

Le Programme Intégré de Réhabilitation de l’Agriculture dans la Province du Maniema (PIRAM) a été lancé à Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC). C’était à la faveur d’un atelier de démarrage du 28 février au 03 mars 2011.

Contrairement aux ateliers de démarrage des projets auxquels on était habitué jusqu’ici, l’atelier de Kinshasa était un véritable renforcement des capacités de l’équipe du PIRAM et des autres partenaires invitées.

De la dimension genre, à la passation de marché en passant par l’élaboration des PTBA, la préparation des missions de supervision et de revue à mi parcours, la gestion administrative et financière, la communication et la gestion des connaissances, les participants à cet atelier ont reçu les outils indispensables pour une gestion sans faille du Programme. Un accent particulier a également été mis sur la lutte contre la fraude et la corruption dans les projets et programmes financés par le FIDA. Les participants très satisfaits, ont recommandé que ce genre d’exercice s’applique chaque fois que l’on lance un nouveau projet de développement au détriment des lancements officiels purement politiques.

Le PIRAM a pour objectif général de contribuer à réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire et d’améliorer les conditions de vie des communautés de base vivant dans la province du Maniema. Les objectifs spécifiques s’articulent autour de deux axes majeurs à savoir, augmenter les revenus des communautés vivant dans la zone, grâce d’une part à la relance de la production agricole, piscicole et d’élevage, et d’autre part à l’amélioration de l’accès au marché des produits agricoles et améliorer l’accès aux services sociaux de base (santé, eau potable).

Le programme atteindra ses objectifs à travers la mise en œuvre de trois composantes techniques que sont : la composante Réhabilitation des infrastructures et des voies de desserte agricole, la composante Relance de l’agriculture et de la pêche et enfin la composante Amélioration de la situation sanitaire et de l’accès à l’eau potable de la population.

Dans la mise en œuvre de ses activités, le PIRAM devra faire en sorte d’assurer un meilleur accès des différentes couches sociales ciblées aux ressources du programme : opportunités économiques et services sociaux de base. Pour cela, il devra mettre en place des mécanismes et des procédures garantissant l’implication effective des acteurs et bénéficiaires à toutes les étapes et composantes du programme. A noter que les principales cibles de ce programme sont :
- Les petits producteurs ruraux dont les pygmées et les ménages bantous
- Les agro-éleveurs utilisant la culture sur brulis
- Les femmes : - ménages dirigés par les femmes avec plusieurs enfants en charge
- Les femmes victimes de violences sexuelles
- Les jeunes désarmés et notamment les ex combattants maï maï
- Les groupes défavorisés : enfants de la rue, filles mères sans soutien, déplacés de guerre, personnes abandonnées (vieillards, veuves, orphelins), personnes vivant avec un handicap ou le VIH/SIDA.

D’une durée de 9ans et d’un cout global de 15 700 000 DTS, le PIRAM est entrée en vigueur le 16 décembre 2010. Son accord de Don a été signé entre le FIDA et la RDC le 06 avril 2009. Il est cofinancé par la RDC, le FIDA et l’OPEP.

Il faut signaler que le FIDA finance déjà deux projets en RDC à savoir le PRAPE (Programme de Réhabilitation de l’Agriculture dans la Province de l’Equateur) et le PRAPO (Programme de Réhabilitation de l’Agriculture dans la Province Oriental). Le FIDA s’attèle maintenant à assoir un bureau pays à Kinshasa. Un accord de siège sera signé à cet effet avec le gouvernement congolais. Un COSOP est en élaboration pour déterminer la politique d’intervention du FIDA en RDC pour les cinq prochaines années. Le FIDA et la RDC vont par ailleurs développer très prochainement un nouveau programme.

A propos du Maniema : Le Maniema est une des provinces de la République Démocratique du Congo. Sa capitale est Kindu. Elle est voisine du Kasai-Oriental à l’ouest, de la Province Orientale au nord, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu à l’est, et le Katanga au sud. Située presque au centre de la RDC, la province du Maniema couvre une superficie de 132.250 Km2 soit 5,6 % de la superficie totale du pays. Les statistiques administratives du 31 décembre 2003 donnent 1.808.913 habitants avec un taux d’accroissement naturel de 3,3 %. Depuis 1997, le Maniema a été le théâtre de plusieurs affrontements entre différents belligérants. Toutes ces guerres n’ont pas offert au Maniema un cadre favorable aux activités de développement socio-économique durable.

Par Arielle Teddy BOUHOYI
Responsable de la Communication,
Gestion des Connaissances et Innovation
Projets FIDA/Congo Brazzaville


A lire aussi :Présentation du PIRAM et document utiles sur la gestion des projets FIDA

25 mars 2011

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi