FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » RD Congo » Programme de Réhabilitation de l’Agriculture dans la Province Orientale » Actualités » PRAPO : Le Bassin de Basoko identifie une expérience et une innovation à capitaliser

PRAPO : Le Bassin de Basoko identifie une expérience et une innovation à capitaliser

Le PRAPO a initié des espaces de dialogue et de concertation entre tous les partenaires pour créer une synergie, capitaliser les expériences et les innovations et renforcer le climat de confiance entre tous les partenaires du programme.

C’est ainsi qu’une réunion de concertation entre partenaires du PRAPO s’est tenue au niveau du bassin de Basoko, l’un de cinq bassins de production qui composent l’aire d’intervention du PRAPO. Basoko est situé à 170 km au Nord-Ouest de Yangambi, siège du Programme.

La rencontre a eu lieu au siège du bassin et a réuni 83 partenaires. Il s’agit essentiellement des représentants
- de l’autorité de District de la TSHOPO,
- du Territoire de Basoko,
- des chefs coutumiers,
- des Organisations des Producteurs Agricoles (OPA),
- des Organisations des Professionnels de la pêche (OPP),
- des responsables de l’enseignement et de la santé,
- de la société civile,
- du PRAPO.

Les partenaires ont présenté, chacun en ce qui le concerne, les réalisations et les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre du Programme, ainsi que les expériences à capitaliser et les innovations vécues. Un débat a été ouvert sur les différentes questions et préoccupations des participants. Les échanges ont été fructueux, les expériences ont été partagées. Le cadre de concertation sest mis d’accord pour lancer un processus de capitalisation des expériences qui se sont révélées les plus positives (micro-finance, construction de bureau et entrepôt de l’OPA/OPP).

De manière générale, chaque participant s’était exprimé librement sur ses préoccupations en rapport avec le PRAPO. Les explications et informations ont été fournies à chacun et tous étaient satisfaits. Un PV de la réunion a été rédigé par la commission ad hoc reprenant, entre autres, les expériences partagées, les innovations et les recommandations issues de la réunion.

Expérience à capitaliser : La micro-finance à la base - L’OPA/Yangoma, l’une des OPA du bassin de Basoko, expérimente depuis deux ans, la micro-finance au sein de leur association qui renferme 94 membres dont 32 femmes. Après avoir bénéficié d’un appui en structuration par INADES Formation Congo, les membres ont emblavé 5 ha de maïs et manioc. La production obtenue a été mise en vente dans le but d’approvisionner leur caisse et d’octroyer des petits crédits aux membres avec un taux d’intérêt de 10% payé tous les deux mois. Le bénéficiaire du crédit doit tout d’abord adresser une demande auprès du comité directeur de l’OPA. La demande est analysée par une commission des sages qui vérifie si le demandeur du crédit dispose d’un bien qui peut être rétrocédé à l’OPA en cas d’abus de confiance ou autre problème pouvant survenir et ne permettant pas le remboursement du crédit. A ce jour, 35 membres ont bénéficié d’un crédit et aucun problème n’a été enregistré. Le montant du crédit demandé dépend du demandeur et ne dépasse pas 200$. Le capital social actuel est de 500$. Une recommandation a été formulée à l’ Opérateur Principal de Bassin (OPB) de continuer à suivre cette expérience.

Innovation : Amélioration de la production agricole - L’OPA/Yangomu, 72 membres, a bénéficié du PRAPO à travers l’OPB, en saison/A 2010, de 40 kg de semences de riz, variété nerica7, pour la multiplication sur 1 ha. Grande fut leur surprise de constater à la récolte un rendement de 2.882 kg de paddy contrairement à ce qu’ils avaient habituellement (entre 600 et 1.200 kg/ha). Cela est le fruit de l’introduction de la nouvelle variété améliorée de riz, nerica7, de l’accompagnement technique des OPA par les animateurs des OPB, du travail en groupe bien organisé par les producteurs. Cette pratique peut reproduite pour permettre d’atteindre la sécurité alimentaire, un des objectifs du Programme.

ORIGINE DES CADRES DE CONCERTATION

Pour rappel, c’est sur recommandation de la mission de supervision du FIDA en avril 2010, le PRAPO a initié des espaces de dialogue et de concertation sous la forme de rencontres entre tous les partenaires impliqués directement ou indirectement dans la mise en œuvre du programme.

L’objectif est de
- favoriser les échanges sur le parcours du programme, de partager les informations et les connaissances entre les communautés et leurs représentants, les différents partenaires, l’équipe du Programme et les intervenants étatiques,
- identifier les innovations, les éléments à capitaliser,
- créer un climat de confiance entre les partenaires et par conséquent, un environnement favorable au Programme.

Il s’agit de représentants des communautés villageoises et de leurs organisations, les différents prestataires des services privés et publics, les services étatiques déconcentrés et les Institutions politico-administratives au niveau provincial, de District et territorial.

Il est institué trois niveaux d’espaces de dialogue et cadres de concertation. Il s’agit de :
- Bassins de production/Territoires ;
- District ;
- Province.

13 décembre 2010

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi