FIDAfrique | IFADAfrica

Evaluation de fin de cycle du PDSFR

Une mission a séjourné au Niger du 21 mars au 5 avril 2005 en vue d’évaluer les performances de fin de premier cycle du PDSFR

Une mission d’examen (ME) de fin de premier cycle du PDSFR a été menée du 21 mars au 05 avril 2005. Les objectifs de la mission étaient :

  • d’évaluer les performances du Programme ;
  • de déterminer si le programme satisfait aux conditions de passage au deuxième cycle, notamment par une évaluation des indicateurs de déclenchement de ce cycle, et
  • d’élaborer, sur cette base, des recommandations et propositions concrètes quant à la continuation du programme

La ME a été conduite conjointement par le FIDA et le gouvernement du Niger (Comité de pilotage du programme sous la présidence du Ministère de l’Economie et des Finances, ministère de tutelle) et avec la participation de l’Institution Coopérante (UNOPS). Un processus d’évaluation interne avait été lancé en novembre 2004, et suivi par un atelier national de validation qui s’est tenu à Niamey le 23 mars 2005. La mission a participé à l’atelier et a pris comme base de ses travaux les conclusions et recommandations dudit atelier. La ME considère que le PDSFR a obtenu des résultats encourageants, qui lui permettent de se positionner sur le chemin critique menant à la réalisation de ses objectifs de développement. Ces résultats ont été obtenus en dépit des difficultés de démarrage du programme et d’une durée réelle de mise en œuvre du 1er cycle d’à peine deux ans et demi.

La ME a conclu que le programme ne remplit pas encore les conditions nécessaires pour passer au deuxième cycle, le taux moyen de satisfaction par rapport à l’ensemble des 15 déclencheurs étant estimé à 60 %. Par ailleurs, la ME note que le programme n’a consommé que 51 % des ressources financières du prêt allouées au 1er cycle. Ce qui montre que le programme a pu éviter le gaspillage et réalisé une bonne efficience dans sa mise en oeuvre.

Aussi, la ME a recommandé de proroger la date de fin du 1er cycle de juin 2005 à fin décembre 2006. Cette solution est conforme aux dispositions de l’Accord de prêt, et devra permettre au programme d’atteindre les objectifs qui lui sont assignés pour le premier cycle, et de satisfaire, en particulier, les conditions pour passer au deuxième cycle à la fin de 2006.

La ME a relevé des problèmes dans l’articulation, dans le temps, des interventions du programme. Elle recommande, à cet égard, de réajuster la stratégie de mise en œuvre du programme par :

  • un rééquilibrage des interventions au cours de la période de prolongation en faveur des actions de consolidation des IMF ;
  • de mettre l’accent lors du deuxième cycle sur les activités visant à améliorer l’offre de services financiers sur les plans quantitatifs et qualitatifs ; et
  • de prévoir une stratégie de désengagement du programme basée notamment sur une autonomisation progressive des IMF en matière de développement de l’offre de services financiers, de développement et de diffusion du savoir-faire, de mobilisation des ressources et de régulation interne de la profession.

Rapport d’examen de fin du 1er Cycle du PDSFR

10 juin 2005

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi