FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » Cameroun » Projet d’appui au développement communautaire » Actualités » Formation des Prestataires en Développement des Capacités

Formation des Prestataires en Développement des Capacités

Harmonisation des outils et méthodes de planification villageoise dans les Unités de Coordination et de Gestion du PADC.

Un atelier de renforcement des Capacités des Prestataires en Développement des Capacités (DC) s’est tenu à Maroua du 19 au 20 juin. Cet atelier avait pour objectifs :

  • de fournir aux acteurs un référentiel commun permettant d’harmoniser les outils et méthodes développés et appliqués dans les villages accompagnés par le Projet,
  • d’adapter les contenus des Plans de Développement Villageois (PDV) aux nouvelles orientations du Projet,
  • d’améliorer la qualité des PDV produits et l’aptitude des Comités de Développement Villageois (CDV) à les mettre en oeuvre.

La formation a été conduite par le Bureau d’étude SOCINEL, avec la contribution du Point Focal Suivi et Evaluation du Projet. Elle a consisté en des travaux théoriques et pratiques. Les travaux théoriques ont permis de clarifier le concept de planification, en le présentant sous ses aspects stratégique et opérationnel. Ensuite, les étapes du processus de planification villageoise ont été déroulées. Il s’agit de : (i) la préparation, (ii) le diagnostic participatif, (iii) la planification proprement dite, (iv) l’exécution du plan, (v) le suivi évaluation. Chaque étape du processus a été expliquée et les outils y afférents discutés.

Les outils les plus couramment utilisés dans le processus sont : la fiche de collecte des données de base, la classification de la population en catégorie économique, le profil historique, la carte des ressources, la carte sociale, le transect, la carte de mobilité, le calendrier des activités économiques, l’arbre à problème, le plan triennal, le plan d’investissement de la première année, le tableau de suivi évaluation périodique.

Les travaux pratiques se sont fait en sous groupes. Les participants ont été répartis en deux groupes homogènes et représentatifs des catégories de personnes présentes (Agents de relais et prestataires, Anciens dans le processus de planification ou nouveau, hommes et femmes). Chaque groupe a désigné un modérateur et un rapporteur des travaux. Le travail effectué par chaque sous groupe a consisté à analyser des rapports de planification produits au sein du PADC, d’en découvrir les manquements et de faire des propositions d’amélioration capitalisés dans une note de synthèse.

A l’issue de ce travail, quelques constats ont été formulés :

  • Les participants maîtrisent bien le canevas de rédaction d’un rapport de planification, ainsi que les outils les plus pertinents,
  • Les documents analysés présentent de nombreux manquements qui ont pu échapper à l’analyse du Projet, mettant en lumière des faiblesses de suivi et d’analyse des rapports,
  • Les participants ont un sens d’analyse critique qui identifie systématiquement les insuffisances relevées, ce qui permet d’envisager la faisabilité d’une évaluation participative des PDV produits, et plus généralement des rapports de prestation en DC,
  • Les participants ont manifesté des insuffisances dans la formulation des objectifs et problèmes et plus généralement dans la préparation des projets. Des renforcements de capacités conséquents amélioreraient leur action auprès des populations,
  • Les formations reçues ne sont pas suffisamment restituées au sein des structures prestataires.

En guise de recommandations, les participants ont formulé ce qui suit :

  • Recycler périodiquement les prestataires pour que les populations bénéficient de façon durable d’une expertise compétente pour accompagner leurs efforts d’auto-développement,
  • Améliorer le suivi au sein du projet,
  • Améliorer l’enveloppe financière des prestations pour une meilleure adéquation entre la qualité et le coût,
  • Assurer la restitution par les représentants des prestataires du contenu des formations au sein de leurs équipes,
  • Encourager la mise en place d’un réseau d’échange entre prestataires pourrait améliorer la diffusion des bonnes pratiques.

L’évaluation de l’atelier a mis en relief les bonnes performances des formateurs, en déplorant le temps imparti à la formation. Le désir de perfectionnement des apprenants a été éveillé.

6 juillet 2007

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi