FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » Niger » Projet de Promotion de l’Initiative Locale pour le Développement à Aguie » Actualités » Foire de semences dans le village de El Guéza au Niger, 27 avril 2007

Foire de semences dans le village de El Guéza au Niger, 27 avril 2007

La foire des semences est une voie prometteuse devant permettre aux producteurs de découvrir et d’apprécier les variétés qui ont démontré leur performance et efficacité en termes d’amélioration de la productivité agricole.

L’amélioration de la production agricole constitue un des axes prioritaires dans la mise en œuvre des activités du PPILDA. Il s’agit à travers l’intervention du projet de créer les conditions d’un meilleur accès des producteurs, en particulier les plus vulnérables, aux technologies et innovations de productions adaptées et moins coûteuses et aux intrants de qualité en particulier les semences.

Pour contribuer à l’atteinte de cet objectif, plusieurs activités agricoles de démonstration ont été initiées et mises en œuvre au niveau des grappes d’intervention du projet parmi lesquelles les champs de diversités phytogénétiques

Au titre de l’année 2006, 5 Champs de diversités phytogénétiques (CD) ont été mises en place sur l’ensemble des grappes couvertes par le projet. Elles ont été conduites par des groupements de 30 paysans chacun. Ce sont plus de 50 variétés toutes spéculations confondues qui ont été testées et suivies par ces groupements afin d’en apprécier les performances.

Conformément à un des objectifs assignés aux CD et au regard des résultats positifs enregistrés, les populations de ElGuéza, un des villages d’intervention, de concert avec le PPILDA et le projet IPGRI/FAO, ont organisé une foire de semences au niveau dudit village afin de partager et échanger des semences et des expériences avec les principaux partenaires.

Les objectifs assignés à cette foire sont multiples, mais les plus importants sont les suivants :

  • Permettre aux participants de découvrir et d’apprécier les semences -et variétés qui seront présentées à cette foire et éventuellement en faire des échanges ou des ventes ;
  • Informer et sensibiliser les participants sur les opportunités que leur offrent les CD pour la sauvegarde des ressources phytogénétiques ;
  • Encourager les organisations paysannes impliquées dans la production, la sélection et la conservation des semences ;
  • Informer et sensibiliser les autorités coutumières et administratives sur les enjeux de la préservation des ressources phytogénétiques agricoles dans la perspective de la lutte contre l’insécurité alimentaire ;
  • Créer et renforcer les relations de partenariat entre les producteurs, les chercheurs, les services techniques et le projet.

En termes de participation, la foire a enregistré plus de deux mille (2000) personnes. A noter les paysans des autres CD les autorités administratives et coutumières ainsi que les responsables des services techniques.

Au total sept (7) stands ont été installés dont cinq pour les CD et deux pour l’Institut National de la Recherche Agronomique du Niger (un pour les cultures à savoir niébé et cultures maraîchères) et un autre pour le TAG 799 (foresterie). Il faut noter que seuls les stands des CD sont en compétition pour les 4 prix symboliques qui sont :

  • un prix échantillon : il s’agit de détecter le meilleur échantillon présenté à la foire ;
  • Un prix stand ;
  • Un prix diversités ;
  • Un prix CD.

En termes de principales leçons tirées à l’issue de l’organisation de la présente foire, il faut noter que :

  • elle a été réellement un lieu de rencontre de divers participants mais aussi et surtout un lieu d’échanges d’expériences et d’informations sur les ressources phytogénétiques des terroirs en présence. En effet, au moins 24 espèces cultivées, 68 à 168 accessions de semences ont été exposées. Plusieurs échantillons sont devenus rares et souvent méconnus des nombreux visiteurs, surtout les jeunes.
  • Son intérêt est que chaque espèce représente est représentés par ses différentes parties : graines, fruits et parfois les tiges. Cela a permis d’avoir une idée de ce qu’est l’espèce ou au moins de certaines de ses caractéristiques, même pour le profane.
  • Les prix attribués aux différents lauréats, stimuleront les populations à persévérer dans le processus de l’innovation et créer ainsi une certaine émulation entre les différents sites qui vont abriter les prochains C D.
  • Il est apparu que la durée de la foire est quasi limite et que prochainement il serait nécessaire de réfléchir sur le mode d’organisation. En effet dans certains cas, le jury a été obligé de laisser des critères pour faire vite et identifier les lauréats.

29 juin 2007

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi