FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » Burkina Faso » Programme de développement rural durable » Actualités » Tenue des visites commentées des résultats des "champs d’apprentissage" dans la zone du PDRD

Tenue des visites commentées des résultats des "champs d’apprentissage" dans la zone du PDRD

L’expérience des visites commentées dans le cadre de la mise en œuvre des champs d’apprentissage en milieu paysan a été une activité enrichissante pour l’équipe de l’antenne régionale du Bam et ses partenaires.

Mise en place des champs d’apprentissage

A l’issue de leur formation, chaque paysan facilitateur se devait de mettre en place un champ d’apprentissage d’au moins 25 ares où seront conduites des actions de démonstration sur des thèmes variés intégrant :

  • La pratique du Zaï manuel et mécanique ;
  • La confection des demi-lunes ;
  • La réalisation et la « végétalisation » de cordons pierreux ;
  • La production et l’utilisation de la fumure organique.

Le même paquet technologique a été appliqué par les producteurs sur les différents champs d’apprentissage. A cet effet les paysans facilitateurs ont bénéficié de l’appui accompagnement du Programme en intrants suivants :

  • Urée : 1 sac de 50 kg/producteur
  • NPK : 1 sac de 50 kg/producteur
  • Burkina phosphate : 4 sacs de 50 kg/producteur

Tenue des journées de démonstration

Les journées départementales de démonstration se sont ont eu lieu les 25, 26 et 27 octobre 2006 respectivement à Sabcé, Guibaré et Bourzanga.

Elles ont connu la participation de plus de 400 producteurs et productrices invités, de nombreux producteurs volontaires, des préfets des départements d’intervention, des responsables et agents des services techniques provinciaux et départementaux ainsi que des membres de l’équipe de l’antenne régionale du PDRD.

La très forte participation des producteurs et productrices de la province de l’administration et des partenaires techniques du programme montrent le grand intérêt que les uns et les autres accordent à cette riche expérience.

Des personnes ressources constituées par sept (7) autres paysans innovateurs ont co-facilité l’animation des journées de démonstration en se prêtant volontairement aux questions du public en rapport avec l’itinéraire technique utilisé pour atteindre les résultats objets de la visite commentée.

En terme de participation, outre les dix paysans innovateurs, les journées de démonstration ont connu une forte affluence, ainsi on a enregistré la participation effective de 153 producteurs/productrices invité(e)s et de 266 producteurs/productrices volontaires venu(e)s spontanément participer aux séances de démonstration dans les parcelles des paysans innovateurs.

Au niveau des officiels, les journées de démonstration ont connu aussi la participation des préfets des départements de Sabcé et Guibaré couverts par le Programme mais aussi des partenaires techniques du PDRD à savoir la Direction Provinciale de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques (DPAHRH), la Direction Provinciale de l’Environnement et du Cadre de Vie du Bam, la Direction Provinciale des Ressources Animales du Bam.

Le Maire de la commune rurale de Guibaré a présidé personnellement la journée de démonstration de Guibaré. Il faut noter que l’Unité de Gestion du Programme à appuyé la manifestation en dépêchant un représentant.

En termes de perspectives

Les journées de démonstration tenues dans le Bam ont été véritablement une tribune d’échanges directs et concrets entre producteurs/productrices et les techniciens.

L’équipe de l’Antenne Régionale qui a suivi avec beaucoup d’intérêt le déroulement du processus pense qu’il est nécessaire de faire le bilan de chaque campagne avec le groupe de producteurs concernés afin de faire le point de leurs prestations au niveau de la mise en œuvre des champs d’apprentissage, de l’encadrement des autres producteurs, de relever les succès tout en n’occultant pas les insuffisances et de procéder à la programmation de la campagne suivante .

L’équipe pense qu’il est judicieux de prévoir à l’avenir au minimum 3 champs d’apprentissage par village tout en spécialisant les paysans innovateurs dans des techniques précises à promouvoir.

Les producteurs participants invités et volontaires ont également sollicité des formations techniques en renforcement des capacités dans la mise en œuvre du paquet technologique constitué de zaï, des demi-lunes, de cordons pierreux, de production de la fumure organique et de la « végétalisation » des ouvrages antiérosifs.

Il apparaît opportun d’envisager dans la campagne à venir des séances de formation pratique grand public sur ces technologies au niveau des villages d’intervention.

De réels motifs de satisfaction

Lors de la visite des parcelles de démonstration, les participants ont été séduits par les résultats de la production des différentes spéculations suite à l’application des paquets technologiques préconisés par rapport aux parcelles témoins.

25 avril 2007

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL

  • Jordan Shoes
  • Lebron 11
  • Jordan 10
  • Nike KD VI
  • jordan 3s fire red,size 7 jordan retro,jordan 6 toro,jordan 12s taxi