FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » Tchad » Projet de sécurité alimentaire au Nord Guera - Phase 2, PSANG II (Clôturé) » Actualités PSANG II » Le Ministère de l’Agriculture du Tchad a organisé des "Journées portes ouvertes" sur les projets de développement rural

Le Ministère de l’Agriculture du Tchad a organisé des "Journées portes ouvertes" sur les projets de développement rural

Du 12 au 14 juillet 2006, le Ministère de l’Agriculture a organisé un atelier dit « journées portes ouvertes » sur les programmes et projets agricoles au Tchad. Durant trois jours, députés, autorités administratives et traditionnelles, Coordonnateurs des projets, représentants de la société civile et techniciens dudit ministère se sont penchés sur les différents projets agricoles. La cérémonie d’ouverture et de clôture a été présidée par le Ministre de l’Agriculture, Pahimi Padacket Albert qui avait à ses côtés ses collègues de la justice, de l’élevage, de l’environnement et de l’eau et de l’enseignement supérieur.

Cette rencontre, la première du genre a permis aux participants de jeter les jalons d’un partenariat nouveau entre les différents acteurs impliqués dans la gestion des programmes et projets agricoles au Tchad. Ainsi, sur les 22 projets répertoriés, 19 ont fait l’objet de présentation au public dont les deux projets du FIDA en exécution au Tchad. Il s’agit du Projet de Sécurité Alimentaire au Nord Guéra, Phase deux (PSANG II) et le Projet de Développement Rural du Kanem (PRODER-K). Ces présentations ont permis aux, participants de relever les réalisations faites par ces projets ou encore par ceux en cours de réalisation au profit des populations bénéficiaires. Le PSANG II fut représenté par son Coordonnateur, le RAF, le Chef Comptable et le Responsable de la Cellule de suivi & évaluation. Le Préfet du Département du Guéra, le Chef de canton Dadjo I et le représentant des opérateurs étaient aussi invités à ces assises pour le compte du PSANG II.

Au terme de ces assises, les participants ont formulé des recommandations à l’endroit du Gouvernement tchadien et au Ministère de tutelle. Ainsi, ils demandent au Gouvernement d’inscrire les fonds de contre partie de tous les programmes et projets sur les revenus pétroliers alloués au Ministère de l’Agriculture. Ils estiment que tous les outils de production agricole doivent être exonérés des taxes fiscales et que le gouvernement doit réhabiliter la loi 04 réglementant la transhumance au Tchad afin d’éviter les conflits Agriculteurs-Eleveurs. Les participants souhaitent que des rencontres entre l’autorité technique et les bailleurs de fonds soient régulièrement programmées pour suivre et rechercher ensemble les solutions aux contraintes à la bonne exécution des projets. Pour eux, le Ministère de l’Agriculture devra organiser des telles rencontres annuellement afin d’impliquer les autorités administratives et traditionnelles dans le processus d’identification, de conception, d’élaboration et de la mise en œuvre des projets. Enfin, les participants recommandent au Ministère de l’Agricultures de recruter les chefs des projets sur la base de compétence et garantir leur stabilité pendant la période d’exécution de ces projets.

Clôturant les travaux de ces journées portes ouvertes, le Ministre de l’Agriculture, Pahimi Padacket Albert a indiqué que cet atelier a été un cadre d’échanges fructueux. IL a également rassuré les participants que leurs recommandations seront appliquées en vue d’améliorer les conditions de vie des populations rurales.

Les présentations du PSANG II lors de cette rencontre

22 février 2007

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL