FIDAfrique | IFADAfrica
Accueil » Projets nationaux » Cameroun » Programme national de développement des racines et tubercules » Actualités » La mise en place des Comités de Concertation Villageois des racines et tubercules

La mise en place des Comités de Concertation Villageois des racines et tubercules

En prélude à l’élaboration de leurs plans de développement villageois, les populations de 250 villages prioritaires ont mis en place les CCV des R & T, avec le soutien du PNDRT, interface entre le programme et les populations.

Les Comités de Concertation Villageois (CCV) des Racines et Tubercules sont des organes composés de 11 membres élus par les communautés villageoises. Les femmes étant hautement impliquées dans la filière R&T, elles occupent majoritairement les postes de Présidente et de Trésorière, obéissant ainsi à une recommandation du FIDA à savoir respecter l’aspect genre. Les CCV des R&T ainsi mis en place serviront d’interface entre le programme et leurs communautés respectives.

21 février 2007

© Fidafrique | Plan du site | Contacts | Crédits | FIDA | Portail Pauvreté Rurale | WEBMAIL